Quel statut juridique choisir en tant qu’influenceur ?

Alexandre
27 janvier 2022

Quel statut juridique choisir en tant qu’influenceur ?

Je suis influenceur et je ne sais pas vers quel statut juridique m’orienter.

Eh bien, nous sommes là pour vous aiguiller dans votre choix.

Vous êtes un leader de l’opinion issue des réseaux sociaux, vous souhaitez développer votre image à plus grande échelle ?

Auparavant, vous étiez contacté par les marques en échange d'une publicité contre quelques produits. Il n’est désormais plus question d’un simple échange de bons services.

Étant dorénavant sollicité par ces mêmes marques, vous êtes dans l’obligation professionnelle de vous orienter vers un statut juridique.

Bien que de nos jours, le statut “influenceur” ne soit pas encore clairement définit aux yeux de la loi, il est quand même nécessaire d’en déclarer les revenus.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, nous allons vous faire un récapitulatif des différents statuts juridiques qui s’offrent à vous !

Être influenceur au statut de micro-entreprise :

Nécessitant peu de formalités administratives, le statut de micro-entreprise convient parfaitement au profil : d’un influenceur désirant se lancer professionnellement !

Effectivement, depuis 2016, le statut de micro-entreprise a fusionné avec le statut d’auto-entrepreneur. Ce qui signifie que le terme “entreprise” n’a pas d’existence propre dans votre cas.

De ce fait, il n’y a pas de distinction entre la société et l’influenceur. Ce qui signifie que votre patrimoine personnel et professionnel est le même.

Du fait de ne nécessiter que très peu de formalités, cette option demeure très simple que cela soit au niveau de la création comme de la gestion.

Le bémol, étant au niveau du chiffre d’affaires. Le régime de micro-entreprise ne prenant effet qu’à partir 72 600 euros de chiffre dans le cadre d’une activité de prestation de services.

En tant qu’influenceur, vous exercez ces “dit” services quotidiennement. Le statut de la micro- entreprise étant alors atteignable à partir de la limite de ce chiffre d'affaires.

Être influenceur au statut d’EIRL :

L’EIRL, c’est une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée.

Contrairement à la micro-entreprise, un EIRL nécessite des formalités administratives. Cependant, ce même EIRL possède l’avantage d’être beaucoup plus sécurisé.

Effectivement, ce statut permet de différencier votre patrimoine personnel de votre patrimoine professionnel.

De ce fait, votre responsabilité sera limitée à hauteur du patrimoine que vous avez défini comme étant professionnel, à l’aide d’une déclaration d’affectation.

Pour terminer sur l’EIRL, ce statut juridique vous permet aussi de bénéficier de l’Impôt sur les Sociétés dit “IS”. En particulier dans le cas où les revenus générés par votre activité d’influenceur engendreraient un Impôt sur les Revenus “IR” trop élevé.

Être influenceur au statut d’EURL :

Entreprise Unipersonnelle à Responsabilités Limitées, de son abréviation EURL.

C’est un statut juridique qui peut convenir à vous, influenceur désirant créer une société pour exercer votre activité seul.

Ce statut a pour avantage de limiter votre responsabilité au montant de votre apport. Vous qui souhaitez opter pour cette option, vous pourrez aussi librement fixer le montant de votre capital social (montant investit dans la société à sa création).

Dans le cas où vous vous orientez vers ce choix, vous serez alors l’unique propriétaire et gérant de votre entreprise. Ce qui veut dire que vous serez directement affilié au régime des travailleurs indépendants non-salariés.

À l’opposé de la micro-entreprise ou de l’EIRL, la création d’une EURL la rédaction de statuts juridiques.

Être influenceur au statut d’une SASU :

Bon nombre d’influenceurs s’orientent vers la SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle). De nombreuses raisons peuvent vous pousser vers cette direction.

Notamment :

  • Affiliation au régime général des salariés
  • Bulletins de paie
  • Protection sociale
  • Retraite
  • Dividendes

Malgré tout, les modalités encadrées ainsi que le coût qui vont de pair avec cette structure, peuvent porter à réflexion quant au choix de ce statut juridique d’influenceur.

Il serait optimal de se diriger vers cette option dans le cas où vous êtes déjà bien installé dans le milieu, et que vous disposez d’un fonds monétaire solide.

Afin de conclure, je dirais que votre statut juridique d’influenceur dépendra énormément de vos besoins ainsi que de votre activité d’influence. L’idéal, dans le cas où vous n’arriveriez

pas à le déterminer par vous-même, serrait de faire appel à un professionnel type expert- comptable. Celui-ci saura trouver quelle est la meilleure option aux vues de votre secteur d’activité social.

Inpressario
beta