Média kit pour influenceur : à quoi sert-il ?

Jean-Yves
20 juin 2022

Pour gagner sa vie, un influenceur doit réaliser des partenariats avec des entreprises. Afin de trouver plus facilement des sponsors, il est important de posséder un média kit. Il s’agit, en quelque sorte, du portfolio de l’influenceur.

Mais bien entendu, pour être réellement efficace, le média kit doit être réalisé dans les règles de l’art. Dans ce guide, découvrez à quoi sert le média kit pour un influenceur et comment le rédiger.

Le média kit, qu’est-ce que c’est ?

En quelque sorte, le média kit constitue le CV du créateur de contenu. À destination des marques et des entreprises, il sert à présenter la bonne santé de son business. Ainsi, il doit détailler le travail qu'a déjà réalisé l’influenceur, mais également annoncer les chiffres que représente sa communauté sur les réseaux sociaux.

L’idée du média kit est d’apporter le maximum d’informations sur le travail et la communauté du créateur de contenu afin d’inciter les marques à collaborer avec lui. Posséder un portfolio bien rempli est un gage d’expérience et de sérieux.

Comment réaliser son média kit ?

Techniquement, il est possible de réaliser manuellement son média kit. Pour ce faire, il convient de présenter quelques exemples de ses travaux et de récolter les données sur sa communauté : nombre d'abonnés, nombre de likes, données démographiques, interactions, etc. Ceci dit, créer son média kit de cette manière est une étape assez chronophage et complexe : on risque d’oublier d’indiquer certaines données ou informations.

Pour réaliser plus facilement votre média kit, l’idéal est d’utiliser une solution dédiée. Inpressario est une plateforme d’influence accessible en version gratuite. Conçue pour aider les influenceurs à trouver leurs partenaires, elle propose un large panel de services. Parmi les fonctionnalités de notre plateforme, vous pourrez notamment créer votre média kit en toute simplicité. Vous profiterez ainsi d’un portfolio authentique, précis et professionnel.

Quelles informations et données inclure dans le média kit ?

Pour commencer, votre média kit doit obligatoirement présenter votre activité. Il se compose logiquement d’une courte biographie, ainsi que de l’ensemble des informations utiles : votre âge, votre lieu de résidence, les langues que vous parlez, vos coordonnées, vos collaborations précédentes, les prestations que vous êtes habitué(e) à réaliser, etc.

Par ailleurs, en fonction du réseau social concerné, vous serez amené(e) à inclure un certain nombre de données dans votre média kit. Pour vous aider, voici quelques exemples de chiffres à inclure pour YouTube, Instagram ou même un blog.

Média kit YouTube

Si vous êtes youtubeur ou youtubeuse, l’idéal consiste à indiquer les chiffres qui suivent :

  • Le nombre d’abonnés que vous possédez, et idéalement une courbe montrant l’évolution
  • Le profil type de vos viewers (sexe, âge et pays)
  • Le nombre de vues au total
  • Vos vidéos les plus vues
  • Les heures auxquelles vos vidéos sont les plus vues
  • Le watch time moyen de vos vidéos
  • Le nombre de « j'aime » et de commentaires sur vos vidéos
  • Une comparaison objective et factuelle avec la concurrence, si vous le jugez pertinent
  • Votre taux d'engagement (Nombre de « j’aime » ou de commentaires) / nombre d'abonnés x 100

Média kit Instagram

Pour Instagram, l'idéal est d'indiquer les données suivantes :

  • Le nombre de followers que vous possédez
  • L’évolution de votre audience au fil des mois/années
  • Le profil type de vos abonnés (tranche d'âge, lieu de résidence, groupe social, etc.)
  • Les interactions de vos followers avec votre contenu (likes, commentaires, etc.)
  • Les statistiques obtenues pour vos publications, qu’il s’agisse de photos ou de stories
  • Le taux d'engagement (Nombre de likes ou commentaires) / nombre de followers x 100

Média kit pour un blog

Vous possédez un site web ou un blog ? Là encore, il est intéressant d’en indiquer les données et informations sur votre média kit :

  • Le nombre de vues mensuelles sur votre blog ou site web
  • La provenance du trafic sur votre site
  • Le taux de rebond
  • Le temps moyen passé sur vos pages
  • Les données démographiques
  • Le nombre de personnes inscrites à votre newsletter
Inpressario
beta